Les Puissants, tome 2 : Egaux

Image1Les Puissants, tome 2 : Egaux 

Vic James

Traduction : Julie Lopez

Collection / Maison d’Edition : Nathan

Genre : Fantasy / Young Adult

Pages : 460.

 

j'ai adoré

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Quatrième de couverture :

Dans une société gouvernée par une caste aux pouvoirs surnaturels, les Égaux, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Mais la révolte gronde… Luke, condamné pour son rôle dans la rébellion, est exilé chez le terrible Lord Crovan. Personne n’est jamais ressorti vivant ou sain d’esprit des prisons de ce tortionnaire. Abi, quant à elle, est en cavale. Pour faire libérer son frère, elle entre en contact avec la rébellion. Mais est-elle prête à tout risquer, jusqu’à ses idéaux ? Alors que le régime se durcit et que le sang coule jusque dans les rues de Londres, l’amour et le courage peuvent-ils vaincre la tyrannie et la magie.

 

Avis :

Un grand merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce roman. J’avais bien aimé le premier tome, mais sans plus. J’avais eu du mal avec le nombre de personnages et l’univers très dense.

En commençant cette suite j’ai eu très peur de retrouver ces même éléments qui m’avaient perdue. Les premiers chapitres ont été difficiles, le temps de se replonger dans cet univers extrêmement bien construit.

Et, à un moment, j’ai été happée par ma lecture et l’auteure à réussi à totalement m’embarquer dans l’intrigue. Tout au long de l’histoire vous avez des révélations haletantes, auxquelles vous ne vous attendez absolument pas.

Croyez moi, on ne nous épargne pas dans ce tome 2 ! Je l’ai trouvé beaucoup plus mature que le premier. Les personnages sont d’un charisme fou. Le rythme est génial, entre actions et révélations, vous enchaînerez les chapitres.

En bref, un tome 2 plus que réussi, porté par une intrigue géniale et des personnages forts. Je l’ai largement préféré au premier. Attendre 2019 va être une véritable torture. Si vous aimez les intrigues à la Game of Thrones dans un univers disposant de notre technologie actuelle, vous allez être charmés !

• • •

Ma tête quand un tome 2 me prend totalement au dépourvu :

Captive in the dark, tome 2 : Seduced in the dark – C.J. Roberts

Seduced in the darkCaptive in the Dark, tome 2 : Seduced in the Dark

C. J. Roberts

Traduction : Paule Duverger

Collection / Maison d’édition : Pygmalion

Genre : Dark Romance

Pages : 570.

 

pas mal

ATTENTION, ce livre contient des scènes potentiellement choquantes. Si vous êtes trop sensible je ne vous le conseille pas.

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

 

Quatrième de couverture :

« Je sais que l’on m’observe. Il y a toujours quelqu’un. Quelqu’un qui essaie de me faire manger. C’est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m’est égal. Elle ne m’intéresse pas. Rien ni personne ne m’intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu’un qui m’observe. Toujours.Je veux partir d’ici. Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer. »

 

Avis :

Après le raz-de-marée que m’avait déclenché la lecture du premier tome, j’avais besoin de lire la suite. J’ai donc craqué pour la version ebook puisque ce livre est tout de même un petit pavé. Surtout qu’il n’est pas facile à lire vu le sujet abordé.

J’ai mis une semaine à le lire. Pour tout vous dire, j’ai ramé sévère. J’ai mis énormément de temps à me replonger dans l’ambiance. Nous ne sommes plus du tout dans un huis-clos. On alterne les visions des personnages de façon totalement sauvage, mais on alterne également entre passé et présent.

Au début j’étais totalement larguée. Je ne comprenais pas tout, j’avais du mal à suivre. Puis j’ai eu comme un déclic, et je me sentais à fond dedans, comme lors de la lecture du premier tome. J’ai retrouvé cette dynamique angoissante et malsaine. J’ai retrouvé toute la complexité des personnages.

Puis j’ai à nouveau perdu cette dynamique et je me suis ennuyée. L’histoire a pris un tournant qui ne me plaisait pas. J’ai trouvé beaucoup de passages inutiles. Je suis en plus, déçue par cette fin. Mais cela reste cohérent avec ce que l’auteure a construit. Ce deuxième tome se rapproche beaucoup plus d’une dark romance « classique ».

En bref, un deuxième tome bien en dessous du premier. Dommage que cette suite ne m’ai pas autant ébranlée que le tome 1. Cette duologie reste hors du commun par rapport à tout ce que j’ai pu lire.

• • •

Cette sensation quand le tome 2 est beaucoup moins bien que le premier

Passenger, tome 2 : Les voyageurs du temps – Alexandra Bracken

Passenger T2

Passenger, tome 2 : Les voyageurs du temps

Alexandra Bracken

Traduction : Leslie Damant-Jeandel

Collection / Maison d’édition : Milan – Page Turners

Genre : Fantastique / Young Adult

Pages : 532.

j'ai abandonné

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

 

Quatrième de couverture :

Après avoir été exilés dans deux époques différentes, Etta et Nicholas forment chacun de leur côté des alliances inattendues pour reprendre leur quête de l’astrolabe. L’objet magique, doté de grands pouvoirs, attise toutes les convoitises : celle du cruel Cyrus Boisdefer, mais aussi d’un nouveau personnage mystérieux. En parallèle, Etta et Nicholas mettent tout en oeuvre pour se retrouver et, enfin, se donner les moyens de vivre pleinement leur amour. Un nouveau voyage à travers les siècles et les continents les attend, semé d’embuches, d’intrigues et de cas de conscience.

Avis :

Avant toute chose, un grand merci aux éditions Page Turners pour leur envoi.

Well, well, well… C’est l’histoire du papillon qui était attiré par la magnifique lumière et qui s’écrase violemment contre une vitre de voiture. Le papillon c’est moi, la lumière c’est cette sublime couverture et la voiture bah… c’est les lenteurs.

Vous l’aurez compris, je suis vraiment passée à côté de cette duologie, au point où j’ai abandonné ce livre en cours de route. Je n’aime pas faire ça, mais je ne suis pas non plus du genre à me forcer à lire. Friendly Reminder à propos de la lecture : c’est un passe temps et une passion, ne vous forcez pas à lire des livres auxquels vous n’accrochez pas.

Pourtant, il y avait tout pour me plaire : un univers fantastique détaillé, une héroïne badass, un héro super cool et une intrigue bien faite, en rapport avec le thème du voyage dans le temps.

Je n’aime pas la lenteur. Je le répète assez souvent, c’est la même chose pour les séries ou les films, et même pour les jeux vidéos. Ça doit être ma nature impatiente ou capricieuse mais quoi qu’il en soit, j’aime le dynamisme.

L’auteure a le mérite de bien maîtriser son univers et de savoir où elle veut emmener le lecteur. Malheureusement elle n’a pas réussi à m’embarquer avec elle et c’est bien dommage.

Je pense que ce livre peut plaire à ceux qui aiment les univers détaillés, bien décrits et les intrigues lentes et mystérieuses.

En bref, une chouette histoire mais qui n’était pas faite pour moi. Comme toujours, n’hésitez pas à vous faire votre propre avis, surtout s’il vous tente !

• • •

Quand j’abandonne un livre et vole vers d’autres univers :

The Ones, tome 2 – Daniel Sweren-Becker

the ones tome 2The Ones, tome 2

Daniel Sweren-Becker

Traduction : Benjamin Kuntzer

Genre : Dystopie / Young Adult

Pages : 301.

 

je n'ai pas aimé

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

 

Quatrième de couverture :

La révolte bat son plein. Les Ones, ce 1 % de chanceux sélectionnés par le gouvernement pour être génétiquement modifiés à la naissance, sont cernés. Et le mouvement Égalité n’a jamais été aussi puissant.

Farouchement déterminée à sauver son petit ami James qui s’est sacrifié pour elle, Cody se met à frayer avec un groupe de rebelles qui défend les droits des Ones envers et contre tout. Mais alors qu’elle se rapproche de leur leader, le mystérieux Kai, elle comprend rapidement que celui-ci a un plan plus fou que tout ce qu’elle aurait imaginé. Un plan qui pourrait changer le futur des Ones pour toujours. Et elle sait que Kai ne reculera devant rien…

 

Avis :

J’attendais grandement ce deuxième tome puisque le premier avait été un presque coup de coeur et qu’il nous laissait sur un vrai bon cliffhanger. Et surtout j’adore les diptyques et les dystopies.

Malheureusement ce tome 2 est très décevant. Pourtant je défendais bec et ongles le premier tome. Il était fort, juste et touchant. J’ai perdu tout ce que j’avais aimé dans cette suite.

L’intrigue est plate. On s’ennuie pendant presque tout le roman. Les personnages ont perdu toute leur fougue. J’avais hâte de retrouver James, Cody et Kai, mais je n’ai pas retrouvé ce que j’ai aimé dans le premier tome.

Tout ce que j’avais ressenti, tout ce qui avait été prenant n’est pas retranscrit ici. Le récit est juste mal exploité. On a une succession d’éléments, que j’ai trouvé peu crédibles. C’est vraiment dommage parce que le premier tome était tellement bien mené.

Les réflexions qu’apportaient le précédent livre sont encore un petit peu insufflées ici, mais de façon beaucoup plus légère. Tout du moins on ne nous donne plus envie de prendre les armes avec les personnages.

En bref, une belle déception pour ce deuxième tome. C’est toujours ma crainte avec les suites que j’attends beaucoup.

• • •

Quand la suite d’un roman que tu avais adoré n’est pas à la hauteur :

 

Cell 7, tome 2 : la mort vous attend – Kerry Drewery

cell 7 tome 2

Cell 7, tome 2 : la mort vous attend

Kerry Drewery

Traduction :  Christophe Rosson

Genre : Dystopie / Young Adult

Pages : 392.

 

je n'ai pas aimé

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

 

Quatrième de couverture :

Vous avez été 21 millions à assister en direct aux aveux d’Isaac Paige : c’est lui qui a tiré sur son père, lui qui avait d’abord laissé sa petite amie s’accuser à sa place. Isaac Paige est un meurtrier que vous, chers téléspectateurs, devez punir. Grâce au système Chacun sa voix, vous allez décider de son sort, et de la sécurité de notre ville. Chaque jour, il avancera d’une cellule dans le couloir de la mort, jusqu’à la cellule 7. Là, c’est votre vote qui décidera.
La vie ? La mort ? À vous de juger !

 

Avis :

Après le cliffhanger du premier tome, j’avais super hâte de découvrir ce tome 2 ! Objectivement je pense que ce livre est bon. Mais ça n’a pas collé avec moi.

Je ne sais pas si je l’ai lu à un mauvais moment ou si c’est vraiment le livre qui est ennuyant mais il ne m’a pas captivée du tout. Je suis vraiment déçue parce que j’avais aimé le côté page-turner du premier tome et l’idée de ce nouveau système judiciaire était brillant.

Ce deuxième tome défend de nouveaux les mêmes idées : la perversion de la télé-réalité, le trucage, les pots de vins etc. Sur ce point je le trouve vraiment bien. En revanche je l’ai trouvé plat et creux. Il n’apporte rien de nouveau.

Dans le premier tome il y avait l’originalité, la découverte du système. Dans ce deuxième tome c’est exactement la même chose. C’est à dire que le schéma est absolument identique, mais en moins bien.

Je l’ai vraiment trouvé sans intérêt. En plus il y a moins d’action que dans le premier, il ne s’y passe rien. J’ai finis par lire le dernier tiers en diagonale.

En bref, je suis très déçue de cette suite. Vu le cliffhanger de fin il y aura un autre tome. Malheureusement on manque cruellement d’approfondissement pour que je continue.

• • •

Quand l’idée de base était bien, mais que la suite de la saga ne te convainc pas :

Forget Tomorrow, tome 2 : Remember Yesterday – Pintip Dunn

forget tomorrowForget Tomorrow, tome 2 : Remember Yesterday

Pintip Dunn

Traduction : Diane Durocher

Genre : Dystopie / Science-fiction / YA

Pages : 460.

Note excellente lecture

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

 

Quatrième de couverture :

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé…par votre futur moi !

À seize ans, Jessa vit dans un monde au bord du chaos. Jusque-là, tout le monde recevait au seuil de l’âge adulte un souvenir sélectionné et envoyé par son futur moi, une carte de visite qui conditionnait la vie et la carrière de chaque individu. Mais, depuis quelques années, le processus a été interrompu. On ignore encore comment ces images étaient envoyées depuis l’avenir dans le présent, on sait simplement que la clé de cette découverte décisive, c’est Jessa elle-même.

Ses pouvoirs psychiques en font donc la plus précieuse des habitantes d’Eden City… mais elle se refuse absolument à aider les autorités, car elles ne sont pas étrangères au suicide de sa sœur, dix ans plus tôt. Assaillie par une série d’étranges appels à l’aide, Jessa décide de se laisser guider par ces visions, quitte à devoir collaborer avec Tanner Callahan, jeune scientifique de renom sur lequel reposent justement tous les espoirs de découverte du souvenir futur. Autrement dit, son ennemi juré.

Son instinct ne serait-il rien d’autre que la main implacable du destin ? Dans la veine de Minority Report, Remember Yesterday est une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir oser réécrire son histoire et défier le futur.

Avis :

J’ai lu le premier tome il y a un bout de temps maintenant, mais j’avais très envie de découvrir la suite ! Surtout vu le cliffhanger de malade qu’on avait eu. Mais l’ayant lu il y a plus d’un an, mes souvenirs n’étaient plus de première fraîcheur.

C’est ce qui m’a grandement freinée au début, j’ai eu du mal à me replonger dans l’univers. Replacer qui était qui, par rapport à qui, surtout avec ma terrible mémoire des prénoms, n’a pas été chose aisée.

Une fois le tout bien remis en place j’ai AD-O-RE ! Tout était génial, l’intrigue, les personnages, tout ! On va suivre Jessa, la petite soeur de Callie, et j’ai préféré ce personnage. Je trouve ça très audacieux de la part de l’auteure de changer de personnage principal en cours de saga. Mais c’est fait avec brio !

L’univers se complexifie grandement. C’est une dystopie vraiment bien maîtrisée, qui change de ce qu’on a pu lire auparavant, surtout dans ce genre. On sent que l’auteure à travaillé à la perfection son univers, et on se laisse transporter sans problèmes.

L’intrigue est passionnante, j’ai dévoré ce roman en quelques heures, c’est pour dire ! Un excellent second tome avec tous les ingrédients qu’il faut pour en faire une bonne surprise : je ne m’attendais pas à autant apprécier.

Bon, et ça n’a aucun rapport mais : l’objet livre en lui même est tellement splendide ! Les couvertures sont sublimes et j’adore les ornements en début de chapitre, je trouve ça vraiment beau.

En bref, vous l’aurez compris j’ai vraiment aimé cette lecture, moi qui suis une grande amatrice de dystopie. Je suis vraiment contente d’avoir lu cette suite de saga et je suis impatiente de découvrir le dernier tome !

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

• • •

Quand un livre te laisse sur le c*l

Autre-monde, tome 2 : Malronce – Maxime Chattam

autre-monde tome 2

Autre-monde, tome 2 : Malronce

Maxime Chattam

Genre : Fantastique / Jeunesse

Pages : 451.

Note Bonne lecture

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

 

Quatrième de couverture :

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

 

Avis : 

Toujours en lecture commune avec Marion, nous continuons sur notre lancée. Nous avions toutes les deux beaucoup aimé le premier tome. Nous étions donc curieuses pour la suite.

Je suis toujours admirative de l’imagination de l’auteur. Son univers est riche et complexe. Bien que le trio principal et le méchant nous rappellent l’illustre saga de J.K Rowling, l’intrigue est vraiment originale. L’univers est très bien construit et sait nous surprendre.

Je n’avais pas parlé de la touche écologique en toile de fond dans le premier tome. Une des explications de la « Tempête » est que l’Homme aurait trop abusé de la Terre, et que cette dernière s’est défendue. Je trouve ça hyper malin de la part de l’auteur. Tous les faits ou hypothèses avancés dans le roman se basent sur des choses possibles ou sont expliquées. Je trouve ça absolument génial.

L’histoire est dynamique, ça ne traîne pas en longueurs. Ca me faisait très peur puisqu’avec 7 tomes en tout, nous pourrions avoir des passages à vide. Ce n’est pas du tout le cas. Parfois même on va un peu vite et on a du mal à se représenter toute l’action.

Les personnages sont toujours aussi cool. Le côté jeunesse n’enlève rien au côté sombre de l’intrigue. L’auteur ne lésine pas sur les moyens ! On ne nous épargne pas sous prétexte d’un roman Young-Adult, je peux vous le dire. On rencontre de nouveaux personnages tout aussi incroyables les uns que les autres.

En bref, une bonne suite qui me donne envie de continuer. Un univers dense que j’aime beaucoup pour le moment !

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

Culottées, tome 2 – Pénélope Bagieu

Culottées, tome 2culottées 2

Pénélope Bagieu

Genre : Bande-dessinées / Biographie

Pages : 168.

note-coup-de-coeur

Quatrième de couverture : 

Suite et fin de ce diptyque qui propose le portrait de quinze femmes d’origines et d’époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Sonita, la rappeuse afghane, Nellie, journaliste d’investigation au XIXe siècle, Cheryl, athlète marathonienne, etc.

Avis :

Après avoir dévoré et adoré le premier tome, il me fallait absolument le deuxième. Sachez que vous pouvez lire l’un et l’autre, dans l’ordre que vous voulez.

Encore une fois j’ai été captivée par les portraits de ces femmes hors du commun, qui ont fait de leur vies ce qu’ELLES voulaient, envers et contre tout. Je trouve ça beau, je trouve ça fort. Vraiment ça me touche et je me dis que moi aussi, je dois suivre cet exemple.

Ces BD sont à mettre entre toutes les mains, à tout âge, de tous sexes, de toute horizon : sans distinctions. C’est important de savoir que ces femmes ont existé et ont changé les choses à leur manière.

Ca nous montre aussi, qu’à notre échelle, on peut changer les choses. Il ne faut jamais, jamais se dire « ça ne sert à rien ». Vous êtes utiles et ce que vous faites aura toujours un impact, même petit. Ne pensez jamais que vos idées ne valent pas la peine d’être défendues, la preuve dans ces portraits de femmes !

En bref, deux petits bijoux à lire d’urgence et à prêter à votre entourage ! Je suis vraiment déçue qu’il n’y ai pas de suite, je me ferais un plaisir de les relire de temps à autre.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

The Generations, tome 2 : Alight – Scott Sigler

The Generations, tome 2 : Alightalight

Scott Sigler

Traduction : Mathilde Montier

Genre : Fantastique / Young Adult

Pages : 568.

Note Bonne lecture

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Quatrième de couverture :

Si c’est la guerre qu’ils veulent, ils l’auront. Ils auraient dû réfléchir avant de s’attaquer à nous.

Échappés de leurs cercueils, M. Savage, surnommée Em, et ses compagnons ont parcouru des kilomètres de couloirs envahis d’ossements, affronté la faim et la soif, combattu un redoutable ennemi, les Adultes, avant de pouvoir enfin se sortir du piège dont ils étaient prisonniers. Mais arrivés sur Omeyocan, le monde qui leur est destiné, les jeunes survivants déchantent vite…

Pour protéger et nourrir son peuple, à présent constitué de centaines d’enfants, Em va devoir explorer une cité dévastée, perdue au cœur d’une jungle habitée par de terribles créatures et, semble-t-il, d’autres êtres humains. Mais le danger qui guette la troupe ne vient pas seulement de l’extérieur. À mesure que le passé rattrape les adolescents, des clans se forment, des luttes intestines menacent la cohésion du groupe, l’adorateur d’un dieu assoiffé de sang est même prêt à tout pour renverser la jeune Savage…

Jusqu’où Em ira-t-elle pour conserver sa place de chef ? Entre la survie de tous et le pouvoir, que choisira-t-elle ?

Avis :

Après avoir lu le premier tome en lecture commune avec la copine The Rainbow Books (au passage allez voir son blog, il est super cool) on a voulu continuer ensemble.

J’avais hâte d’en connaître plus sur cet univers, même si la fin du tome 1 ne m’avait pas totalement convaincue. En fait, je ne m’attendais absolument pas à cela et, je ne sais pour quelle raison, cela m’avait un peu déçue. Peut-être m’attendais-je à quelque chose de plus gros ?

La première moitié du livre m’a vraiment laissée perplexe. J’avais l’impression qu’on me refaisait le début de « The 100 », donc aucune originalité. Les personnages sont HYPER énervants, ne prenant jamais les bonnes décisions ! Certes ce sont des adolescents, mais tout de même ! J’ai levé les yeux au ciel plusieurs fois.

ET BON SANG les triangles amoureux, stop quoi ! J’ai tout simplement horreur de ça. Je veux bien quand la situation s’y prête ou que c’est à peu près crédible. Mais l’héroïne n’est pas obligée de tomber amoureuse de forcément deux garçons en même temps, simplement parce qu’ils sont les plus beaux du groupe ! Si ?

D’un coup, tout s’accélère dans le récit et j’ai été captivée ! Je ne veux pas vous en dire trop pour garder la surprise mais j’étais très étonnée et heureuse, l’originalité était enfin arrivée. Ce n’est pas non plus la révolution de l’année, mais j’ai bien aimé ce retournement de situation et la façon d’y faire face. Les personnages évoluent aussi, ce qui est très agréable.

Et alors cette fin ! Mais cette fin ! Heureusement que la suite sera disponible très bientôt parce que là, clairement, Scott Sigler joue avec nos nerfs. Il est maître dans l’art du cliffhanger. Son écriture simple et efficace vous transporte à coup sûr dans son univers. Il sait rendre ses personnages réels et plausibles (bon sauf pour le coup du triangle amoureux… )

En bref, si la première partie du livre était à la hauteur de la deuxième, ce livre serait clairement une petite bombe. Vivement la suite !

PS : Nouveau personne que je haie le plus au monde : Aramovski.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

Une braise sous la cendre, tome 2 : Une flamme dans la nuit – Sabaa Tahir

une flamme dans la nuitUne braise sous la cendre, tome 2 : Une flamme dans la nuit

Sabaa Tahir

Traduction : Hélène Zylberait

Genre : Fantasy / YA

Pages : 541.

Note mitigé

◊ ATTENTION LA SUITE PEUT VOUS SPOILER

SI VOUS N’AVEZ PAS LU LE PREMIER TOME ◊

Cliques ici pour mon avis sur le premier tome !

Quatrième de couverture :

« Tu as compris, Laia,
Ils nous pourchassent. Il n’y a aucun moyen
 de quitter la ville. La peur est notre meilleur guide,
elle nous maintiendra en vie. »

Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s’il l’aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackcliff. Malgré le risque, Elias n’hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu’au cœur de l’Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent…

Avis :

J’avais eu un énorme coup de coeur pour le premier tome et j’attendais beaucoup de cette suite… Peut-être un peu trop. Point positif tout de même les couvertures sont toujours aussi sublimes. D’ailleurs je me demande pourquoi ils ont écrit « Par l’auteur d’une braise sous la cendre » en haut de la couverture… on se doute vu que c’est la suite.

Trèves de blabla et passons au pourquoi du comment. J’ai eu un mal fou à me remettre dans l’histoire pendant presque la première moitié. S’il vous plait, les auteurs ou maisons d’édition, est-il possible de mettre en place un « précédemment dans … » au début des suites ? Déjà que l’on attend parfois plus d’un an entre les tomes, ça serait bien d’avoir des rappels.

Je ne sais pas si c’est la traduction ou l’écriture mais, en plus de ne plus me souvenir des précédents événements, j’ai eu du mal à suivre l’intrigue. Je trouvais qu’on ramait pas mal. Je n’arrivais pas à m’intéressée à fond à ce qu’il se passait.

Incroyable mais vrai : Laia a réussi à me soûler. Alors que dans le premier tome je l’avais trouvée géniale, ici son coeur papillonne un peu trop à mon goût. Les personnages secondaires sont très attachants et parfois plus intéressant que les principaux. Mais qu’on se le dise : Elias reste bae, celui qui nous fait rêver.

L’écriture est tout même très poétique, comme si on nous racontait un conte. Ce livre est bourré de citations magnifiques. Il faut se faire à l’univers de l’auteure mais c’est très travaillé.

En bref, je suis mitigée car j’ai trouvé ça lent et j’ai eu du mal à me mettre dans l’histoire. Cependant j’ai aimé retrouver les personnages et les retournements d’intrigue en fin de livre.

• • •

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++