Mon avis sur « Cursebreakers, tome 2 : Un coeur si loyal et solitaire » de Brigid Kemmerer

Autres romans chroniqués de la même autrice :

PS : Tu me manques  – PS : Je ne t’ai jamais ditUn sort si noir et éternel

Quatrième de couverture :

La malédiction est enfin brisée, mais le destin d’Emberfall n’est pas scellé. Dans le royaume, des rumeurs circulent : le prince Rhen ne serait pas l’héritier légitime. Seul Grey, le commandant de la garde, connaît la dangereuse vérité. Pour rester fidèle à son prince, il doit la taire et rester caché. Même si, ce faisant, tout le monde le pense coupable de trahison. Tandis que le trône vacille, Karis Luran, la reine ennemie, prépare son heure pour mettre main basse sur les terres de Rhen. Seule sa fille, Lia Mara, espère pouvoir empêcher un nouveau bain de sang. Mais pour cela, elle doit conclure un pacte avec Emberfall. Et si Rhen ne veut pas de cette alliance, elle se tournera vers l’autre héritier : le commandant Grey lui-même.

Lire la suite de « Mon avis sur « Cursebreakers, tome 2 : Un coeur si loyal et solitaire » de Brigid Kemmerer »

Mon avis sur « Hadès & Perséphone, tome 1 » de Scarlett St. Clair

Quatrième de couverture :

Perséphone n’est la déesse du printemps qu’en titre. Depuis qu’elle est toute petite, les fleurs se ratatinent à son contact. Après s’ être installée à New Athens, elle espérait mener une vie discrète, dans la peau d’une journaliste mortelle. Tout change lorsqu’elle s’assied dans une boîte de nuit clandestine pour jouer une partie de cartes avec un étranger hypnotique et mystérieux.

Hadès, le dieu des morts, a bâti un empire du jeu dans le monde des mortels et ses paris favoris sont réputés impossibles. Mais rien ne l’a jamais intrigué autant que la déesse qui lui offre une aubaine laquelle il ne peut résister. Après sa rencontre avec Hadès, Perséphone se retrouve liée par un contrat avec le Dieu des morts, et ses conditions sont impossibles : Perséphone doit créer la vie dans le monde souterrain ou perdre sa liberté à jamais. Le pari ne se limite cependant pas à exposer l’échec de Perséphone en tant que déesse. Alors qu’elle s’efforce de semer les graines de sa liberté, son amour pour le Dieu des ténèbres grandit – un amour à la fois envoutant et interdit.

Lire la suite de « Mon avis sur « Hadès & Perséphone, tome 1 » de Scarlett St. Clair »

Mon avis sur « Les Royaumes immobiles, tome 1 : La princesse sans visage » d’Ariel Holzl

Autre ouvrages chroniqués du même auteur :

Temps MortLes Soeurs Carmines, tome 1tome 2

Quatrième de couverture :

Une plongée fantastique au royaume des feys
Dans les Royaumes Immobiles, l’existence est contrôlée par quatre monarques. Sans eux, la réalité serait réduite à un flot d’énergie magique et chaotique. Or le trône d’Automne, vacant depuis trop longtemps, menace cet équilibre : il faut lancer un nouveau sacre. Sept jeunes femmes peuvent y prétendre. La compétition sera sans pitié. Ivy est candidate malgré elle. À 18 ans elle a passé toute son existence cachée derrière les murs de son manoir et les parois de son masque.
Elle est une « Belle-à-mourir » : quiconque voit son visage est pris de folie meurtrière ou suicidaire. Propulsée dans le monde des Sidhes, la noblesse des feys, au cœur de manigances qui la dépassent, elle va devoir puiser dans ses ressources pour survivre. Un chemin qui la mènera bien plus loin qu’elle ne l’aurait imaginé…

Un roman fantastique de haute volée dans l’univers sombre et mystérieux des Feys.

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Royaumes immobiles, tome 1 : La princesse sans visage » d’Ariel Holzl »

Mon avis sur « Foré(ce)cités »

Quatrième de couverture :

À plumes, poils ou écailles, les animaux qui peuplent ce recueil ont tous les atours de l’humanité.
Mais ne vous y trompez pas : cela ne devrait pas vous rassurer.

Dix nouvelles de fantasy animalière pour dix voyages vers des cités où les animaux nous ressemblent bien plus qu’ils le devraient.
Si aucun animal n’a été maltraité pour constituer ce recueil, nous ne pouvons pas promettre qu’il en sera de même à l’intérieur de ces pages.

Lire la suite de « Mon avis sur « Foré(ce)cités » »

Mon avis sur « La carte des confins, T2 » de Marie Reppelin

Autre roman chroniqué de la même autrice :

La carte des Confins, tome 1

Quatrième de couverture :

Et si le plus terrible des pirates était une femme ?
Depuis que les ombres se sont emparées de Callie, Blake est à la dérive.
Mais sa garde rapprochée ne peut se résoudre à laisser leur capitaine dans cet état et décide de tout tenter pour faire revenir Callie. A l’aide d’un pentacle trouvé dans l’ancien château du Sorcier Noir, ils font revenir la jeune femme qui, par amour pour Blake, réussit à reprendre le dessus sur les ombres.
Mais pour que Callie soit à jamais délivrée du maléfice, elle devra maîtriser une magie qui menace sa vie… et repartir à la découverte des confins où sont cachés les secrets de son destin.

Alors que les épreuves effrayantes s’accumulent sur leur route Blake réussit-il à atteindre les confins et à sauver Callie qui se laisse doucement mourir ?

Lire la suite de « Mon avis sur « La carte des confins, T2 » de Marie Reppelin »

Mon avis sur « Les Voleurs de Fumée, tome 1 » de Sally Green

Autres romans chroniquéde la même autrice :

Half Bad, tome 1Half Bad, tome 2Half Bad, tome 3

Quatrième de couverture :

Une princesse visionnaire qui ne laissera personne lui dicter sa conduite.

Un soldat idéaliste déchiré entre son cœur et ses devoirs.

Une chasseuse intrépide traquant la plus dangereuse des proies.

Un traître déterminé à venger le sang de son peuple.

Un voleur insaisissable qui multiplie les faux-semblants.

Un monde immense et magique au bord du chaos, dont la clé se trouve peut-être au fond d’une bouteille de fumée…

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Voleurs de Fumée, tome 1 » de Sally Green »

Mon avis sur « Les Soeurs Carmines, tome 2 » d’Ariel Holzl

Autre romans chroniqués du même auteur :

Temps mortLes Soeurs Carmines, tome 1

Quatrième de couverture :

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Soeurs Carmines, tome 2 » d’Ariel Holzl »

Mon avis sur « D’or et d’Oreillers » de Flore Vesco

Autre roman chroniqué de la même autrice :

Elle est le vent furieux

Quatrième de couverture :

C’est un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Il trône au centre de la chambre qui accueille les prétendantes de lord Handerson. Le riche héritier a conçu un test pour choisir au mieux sa future épouse. Chaque candidate est invitée à passer une nuit à Blenkinsop Castle, seule, sans parent, ni chaperon, dans ce lit d’une hauteur invraisemblable. Pour l’heure, les prétendantes, toutes filles de bonne famille, ont été renvoyées chez elles au petit matin, sans aucune explication.
Mais voici que lord Handerson propose à Sadima de passer l’épreuve. Robuste et vaillante, simple femme de chambre, Sadima n’a pourtant rien d’une princesse au petit pois ! Et c’est tant mieux, car nous ne sommes pas dans un conte de fées mais dans une histoire d’amour et de sorcellerie où l’on apprend ce que les jeunes filles font en secret, la nuit, dans leur lit…

Lire la suite de « Mon avis sur « D’or et d’Oreillers » de Flore Vesco »

Mon avis sur « Les Soeurs Carmines, tome 1 » d’Ariel Holzl

Autre roman chroniqué du même auteur :

Temps mort

Quatrième de couverture :

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Soeurs Carmines, tome 1 » d’Ariel Holzl »

Mon avis sur « Education meurtrière, tome 1 » de Noami Novik

Autre roman chroniqué de la même autrice :

Déracinée

Quatrième de couverture :

Bienvenue à la Scholomance, une école pour les surdoués de la magie où l’échec signifie la mort… au sens propre. Dans cet établissement, il n’y a pas de professeurs, pas de vacances et pas d’amitiés, sauf celles qui sont stratégiques.
El Higgins est particulièrement bien préparée pour sa première année. Elle n’a peut-être pas d’alliés, mais elle possède un pouvoir assez puissant pour raser des montagnes. Elle semble donc de taille à affronter cette scolarité hors normes. Le problème ? Sa magie pourrait aussi tuer tous les autres élèves.

Lire la suite de « Mon avis sur « Education meurtrière, tome 1 » de Noami Novik »