Mon avis sur « Nevernight, tome 2 : Les Grands Jeux » de Jay Kristoff

Autres romans chroniqués du même auteur :

Nevernight, tome 1Illuminae (tome 1, tome 2 & tome 3) – Aurora Squad (tome 1 & tome 2)

Quatrième de couverture :

Mia fait maintenant partie des Lames de Notre-Dame du Saint Meurtre au sein de L’Église rouge. Mais beaucoup pensent qu’elle n’a pas mérité ce titre. Elle commet des assassinats au nom de l’organisation, mais au fond d’elle son objectif est resté le même : se venger des responsables de l’assassinat de sa famille. Après une confrontation avec un mystérieux ennemi, Mia commence à douter des vraies motivations de L’Église rouge.

Lorsqu’il est annoncé que Scaeva et Duomo vont faire une apparition aux Grands Jeux de Sépulcra, la cité des morts, Mia choisit de défier l’Église rouge et se fait délibérément enlever afin d’être vendue à une troupe de gladiateurs. Par ce moyen et en gagnant les Grands Jeux, elle pourra s’approcher au plus près des assassins de sa famille et enfin accomplir sa vengeance. Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

Lire la suite de « Mon avis sur « Nevernight, tome 2 : Les Grands Jeux » de Jay Kristoff »

Mon avis sur « Ainsi gèlent les bulles de savon » de Marie Vareille

Autres romans chroniqués de la même autrice :

Le syndrome du spaghettiElia, Passeuse d’âmes

Quatrième de couverture :

« Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j’ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces.

Puisses-tu un jour me pardonner. »

Trois pays, de vibrants portraits de femmes aux destins entrecroisés. Quel est le lien qui les unit ? Quelle est leur véritable histoire ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Ainsi gèlent les bulles de savon » de Marie Vareille »

Mon avis sur « Ne vous fiez pas aux apparences » de Tess Sharpe

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

viol – violence – violence sur mineur

Quatrième de couverture :

3 ados dans un braquage qui tourne mal. Qui en ressortira vivant ?

Quand deux braqueurs attaquent une banque d’une petite ville tranquille des Etats-Unis, ils ne se doutent pas que parmi leurs otages se trouve plus coriace qu’eux…
Nora était venue déposer de l’argent avec son ex-petit ami et sa nouvelle petite copine. Or Nora est la fille d’une escroc de haut vol. Elle a fui à 12 ans cette mère manipulatrice et son amant malfrat, et se cache depuis 5 ans sous une fausse identité. Elle va déployer tous ses talents et se replonger malgré elle dans son passé pour sauver sa vie et celle de ses amis.

Lire la suite de « Mon avis sur « Ne vous fiez pas aux apparences » de Tess Sharpe »

Mon avis sur « Malgré tout » de Jordi Lafebre

Quatrième de couverture :

C’est l’histoire d’un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D’un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand cœur qui impose le respect. De l’autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux.

Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses…

Lire la suite de « Mon avis sur « Malgré tout » de Jordi Lafebre »

Mon avis sur « Eleonor & Grey » de Brittainy C. Cherry

Autres romans chroniqués de la même autrice :

Behind the barsThe Air He Breathes

Quatrième de couverture :

Eleonor et Greyson, opposés en tous points, se rencontrent au lycée, tombent amoureux, et deviennent uniques l’un pour l’autre, jusqu’à ce que la vie et son lot de malheurs les sépare alors qu’ils ont 17 et 18 ans. Lorsque 10 ans plus tard, Eleonor accepte ce boulot de nounou dans les beaux quartiers, comment aurait- elle pu imaginer, qu’elle devrait s’occuper des enfants de Greyson, son amour de jeunesse ? Mais le garçon qu’elle avait connu par le passé, est devenu un homme – un homme froid, solitaire, détaché de tout. Le sourire qui perçait parfois le dans le regard tourmenté du garçon qui avait ravi son coeur d’une jeune fille, suffisait à convaincre Eleonor que ce garçon-là, valait la peine qu’on se batte pour le retrouver. Tout ce qu’espère Eleonor c’est d’avoir la chance de laisser une marque à son tour, sur l’ âme de Greyson East, qui l’a marquée à jamais.

Lire la suite de « Mon avis sur « Eleonor & Grey » de Brittainy C. Cherry »

Mon avis sur « Les Impatientes » de Djaïli Amadou Amal

Pour voir les Trigger Warning, surlignez ci-dessous :

viol – violence

Quatrième de couverture :

Trois femmes, trois histoires, trois destins liés.

Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée à son amour pour être mariée à l’époux de Safira, tandis que Hindou, sa soeur, est contrainte d’épouser son cousin.

Patience ! C’est le seul et unique conseil qui leur est donné par leur entourage, puisqu’il est impensable d’aller contre la volonté d’Allah. Comme le dit le proverbe peul : « Au bout de la patience, il y a le ciel. » Mais le ciel peut devenir un enfer. Comment ces trois femmes impatientes parviendront-elles à se libérer ?

Mariage forcé, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djaïli Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes.

Lire la suite de « Mon avis sur « Les Impatientes » de Djaïli Amadou Amal »

Ces sorties de septembre qui me font de l’oeil

Encore beaucoup d’ajouts à ma pile à lire, en même temps cette rentrée littéraire n’aide pas… J’ai sûrement loupé des trucs donc n’hésitez pas à me dire ce que vous, vous avez repéré de votre côté !

Lire la suite de « Ces sorties de septembre qui me font de l’oeil »

Mon avis sur « Le royaume assassiné » d’Alexandra Christo

Quatrième de couverture :

La princesse Lira fait partie de la royauté des sirènes, et c’est la plus létale de tous. Elle possède le cœur de dix-sept princes dans sa collection et est vénérée à travers les mers. Jusqu’à ce qu’un coup du sort la force à tuer l’un des siens. Pour punir sa fille, la Reine des Mers transforme Lira en ce qu’elle hait le plus au monde : une humaine. Privée de sa voix, Lira a jusqu’au solstice d’hiver pour délivrer le cœur du Prince Elian de la Reine des Mers, au risque de rester humaine pour toujours.

L’océan est le seul lieu que le Prince Elian considère comme chez lui, même s’il est l’héritier du plus puissant royaume au monde. Chasser les sirènes est davantage pour lui qu’un répugnant passe-temps, c’est sa vocation. Lorsqu’il vient en aide à une femme sur le point de se noyer, elle se révèle être bien plus que son apparence ne le laisse supposer. Elle fait la promesse de l’aider à trouver le moyen de détruire les sirènes pour de bon. Mais peut-il lui faire confiance ? Et à combien de pactes Elian va-t-il devoir consentir pour éliminer le pire ennemi de l’humanité ?

Lire la suite de « Mon avis sur « Le royaume assassiné » d’Alexandra Christo »