Mon avis sur « La dame blanche » de Quentin Zuttion

Quatrième de couverture :

Estelle, trentenaire un peu perdue dans sa vie intime, est infirmière dans une maison de retraite. Dans cet univers professionnel empreint de parties de cartes, de rêves inachevés et de morts solitaires, la jeune femme va tisser des relations particulières avec les résidents, les écouter et appréhender leur souffrance jusqu’à vouloir commettre l’irréparable…

Avis :

Une nouveauté rayon BD qui me faisait de l’oeil pour cette jolie couverture. Je n’en savais pas beaucoup plus et hop, c’était dans mon panier de la médiathèque.

Nous allons suivre des infirmiers et infirmières dans un EPHAD. Entre travail, humour et moments de vie : quel est le quotidien de ce personnel soignant côtoyant la mort et la fin de vie ?

C’est particulièrement touchant et ça m’a eu en plein coeur. J’ai la larme très difficile en littérature et j’ai pleuré en lisant cette BD. C’est doux et cruel comme la vie. Je dois dire que vieillir me fait terriblement peur et c’est abordé avec émotion. Et il faut dire que j’ai un soft spot pour les personnages âgées.

Les dessins dans les tons de bleu collent parfaitement à l’intrigue. Un graphisme simple mais qui nous happe. Je n’ai pas pu lâcher avant d’avoir terminé.

En bref, lisez cette BD pour une dose d’émotion et un beau message.

• • •

2 commentaires sur « Mon avis sur « La dame blanche » de Quentin Zuttion »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s