Mon avis sur « La Trilogie de Licanius, tome 1 : L’Ombre du savoir perdu » de James Islington

Quatrième de couverture :

Vingt ans se sont écoulés depuis la fin de la guerre. Les Augures dictatoriaux – autrefois considérés comme des dieux – ont été renversés et anéantis pendant le conflit, leurs pouvoirs tant redoutés les ayant mystérieusement abandonnés. Ceux qui avaient régné sous leurs ordres, des hommes et des femmes dotés d’une capacité moindre connue sous le nom de Don, n’ont évité le sort des Augures qu’en se soumettant aux lois de la rébellion. Une représentation de ces lois est maintenant inscrite dans la chair de quiconque utilise le Don, forçant ceux qui sont ainsi marqués à une obéissance absolue. En tant qu’élève des Talentés, Davian subit les conséquences d’une guerre menée – et perdue – avant sa naissance. Méprisé par la plupart des gens au-delà des murs de l’école, lui et ceux qui l’entourent sont pratiquement prisonniers de leur tentative d’apprendre à contrôler le Don. Pire encore, alors que Davian se débat avec ses études, il craint les terribles conséquences d’un échec aux redoutées Epreuves. Mais en découvrant sa capacité d’exercer le pouvoir interdit des Augures, Davian va déclencher une série d’événements qui vont bouleverser les terres d’Andarra et au-delà. Au nord, un ancien ennemi que l’on croyait vaincu depuis longtemps se réveille. Et à l’ouest, un jeune homme dont le destin est lié à celui de Davian reprend connaissance dans la forêt, couvert de sang et sans aucun souvenir de qui il est…

Avis :

Merci aux éditions Leha pour ce livre. Je ne m’attendais à rien et je ne suis pas déçue ! C’est toujours hyper appréciable de se lancer à l’aveugle dans une lecture et de savourer au fur et à mesure des pages.

C’est de la fantasy classique et dense : il faut s’adapter au langage, à l’univers et à l’histoire. C’est très bien construit et j’avais l’impression de m’immerger à fond dans quelque chose de très détaillé. En VO je l’ai beaucoup vu comparé à « La roue du temps » de Robert Jordan. Bon je n’ai pas lu les bouquins et je n’ai pas accroché avec la série donc je ne saurais vous dire.

J’ai adoré suivre la quête des personnages. J’ai adoré suivre leur évolution et les rebondissements. On nous lance sur plusieurs pistes qui finissent par s’imbriquer et se démêler à la fin. Malgré quelques toutes petites longueurs, j’étais à fond dans ce que je découvrais. Même si c’est assez classique pour le genre, j’ai trouvé qu’il était bien pensé et loin des clichés.

On ne nous sert pas des descriptions à n’en plus finir. C’est dynamique et bourré d’action ! Je peux vous dire qu’il s’en passe des choses dans cette petite brique de 640 pages. Petit bémol du côté des personnages que j’ai eu du mal à identifier et donc à m’attacher, surtout pour les personnages secondaires.

En bref, je suis curieuse de lire la suite et j’ai aimé alors que de base, les pavés dans le genre j’ai du mal. Excellente découverte !

• • •

6 commentaires sur « Mon avis sur « La Trilogie de Licanius, tome 1 : L’Ombre du savoir perdu » de James Islington »

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s