Mon avis sur « La Neuvième Maison » de Leigh Bardugo

La Neuvième Maison

Leigh Bardugo

Traduction : Sébastien Guillot

Edition : De Saxus

Parution : 27 Août 2020

Genre : Thriller / Fantastique

Pages : 525.

Pour voir la liste des TW, surlignez la suite :

viol – violence – sang – mort – drogue

Quatrième de couverture :

Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.

À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.

Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur…

Avis :

Merci De Saxus pour l’envoi ! Bon, si vous venez de la blogosphère vous n’êtes sûrement pas passés à côté de la sortie de ce roman. Leigh bardugo étant un monument de la littérature Young Adult (Grisha 1, 2 & 3Six of Crows 1 & 2King of Scars) j’étais impatiente de découvrir son entrée dans le monde fantasy « adulte ».

Il faut savoir que je me suis lancée en ne savant absolument rien de l’intrigue. L’univers est vraiment dingue. L’autrice a vraiment ce don d’instaurer une ambiance incroyable. C’est très dark et l’atmosphère est pesante. Mais c’est très plaisant. Il est question de confréries avec une pointe de fantastique et de magie noire.

Les sujets traités sont tout de même assez noirs et difficiles. Il faut le savoir ! Attention, j’insiste : ce n’est absolument pas du Young Adult. D’autant plus que les thèmes abordés sont plutôt hardcore. Ce n’est pas pour tout le monde. Je trouve tout de même que c’est original et ça fait du bien, de lire quelque chose de complètement inattendu dans ce genre.

En revanche, j’ai trouvé qu’il y avait des longueurs inutiles. Beaucoup de digressions qui alourdissent clairement le rythme et l’histoire. J’ai adoré les personnages et le monde construit. Pourtant ce point m’a quand même pas mal gêné. La fin est surprenante et laisse présager une suite prenante.

Le gros point noir c’est le nombre de personnage qui ont chacun deux ou trois noms différents. Déjà que d’habitude je suis en grosse galère pour remettre tout le monde, là c’était chaotique. L’univers est aussi assez peu expliqué et j’ai longtemps avancé dans le brouillard, il faut le dire.

Petite parenthèse sur le travail éditorial et de communication de la part de la maison d’édition qui est assez fou pour être souligné, pour un prix du bouquin qui est largement en dessous de ses concurrents.

En bref, un livre qui a fait du bruit, et pas pour rien. Je suis curieuse de lire la suite. On retrouve bien la patte de Leigh Bardugo pour celles et ceux qui connaissent bien. C’était chouette mais j’avoue que je m’attendais à mieux. J’ai du mal avec la lenteur.

• • •

5 commentaires sur « Mon avis sur « La Neuvième Maison » de Leigh Bardugo »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s