Mon avis sur « Une fille de perdue c’est une fille de perdue » de Claire Renaud

Publication Instagram beauté éthique nude (1)Une fille de perdue c’est une fille de perdue

Claire Renaud

Edition : Sarbacane

Parution : 8 janvier 2020

Genre : Contemporain / Young Adult

Pages : 212.

 

je n'ai pas aimé

 

Quatrième de couverture :

La rupture amoureuse vécue et racontée par Marcel, un garçon sensible, qu’on a envie de protéger et d’écouter

« Un matin tu m’as quitté. Comme ça. Sans préavis. Tu m’as tendu une lettre, toi qui n’en écrivais jamais, pour me dire que nous deux, c’était fini. Toi, la solaire Aurélie, ma belle, mon tout. Je n’ai pas compris, même si tu écris qu’il n’y a rien à comprendre. Je cherche malgré tout des raisons, et je ne cesse de m’embourber et de choir. Il y a bien les copains, Blaise et Jen, et mon autre famille, les Tissier, le trio de matheux, Pierre, Euclide et Albert, qui tentent de me sortir des marécages, mais la blessure se creuse, et en ravive une autre, celle que je cache, et qui est bien plus profonde encore. Comment refaire surface ? »

 

Avis :

Repéré juste avant sa sortie, je suis tombée sous le charme de la couverture et du résumé. Je m’attendais à du tendre et du poétique. Je suis très déçue.

Si au début j’adorais l’écriture, j’ai vite déchanté par rapport à l’intrigue. Je pense être passée totalement à côté de ma lecture au vu des avis uniquement positifs que j’ai pu lire.

Mon gros problème ça a été ces personnages improbables. C’est l’histoire d’une première rupture amoureuse à l’adolescence. C’est tout le contraire de ce que je pensais lire. Marcel est totalement antipathique et totalement obsédé par une jeune fille qui n’en a rien à carrer de sa pomme. Il prend des décisions plus catastrophiques les unes que les autres. Sa manière de penser m’a totalement déplu.

Certains personnages secondaires rattrapent un peu le coup, surtout Jen et la famille Tissier. Malheureusement tous les personnages sont exagérément caricaturaux. Ce n’est pas seulement une histoire de rupture, on a aussi une grosse partie sur la mère de Marcel. Elle est divorcée et alcoolique, et bat son fils. On nous montre une personne très cruelle et ça m’a mise très mal à l’aise dans la manière dont ça été fait.

En gros, c’est quoi ces personnages ? Et leurs réactions ? Alors ok, l’intention c’est que ce soit loufoque et censé être drôle. Je n’y ai pas été sensible une seconde. C’est une histoire qui est censée être portée par ses personnages. Les trouvant exécrables ce n’était pas gagné. On peut même dire que c’était peine perdue.

En bref, je n’ai pas été convaincue du tout par ma lecture. Je l’ai finis en sautant des pages parce que je m’ennuyais complètement.

• • •

Nan mais je vous jure, un moment un personnage fait caca sur un paillasson devant l’appartement du nouveau mec de l’ex, sans que ce nouveau mec ai fait quoi que ce soit pour le mériter. Et puis faire caca sur un paillasson… voilà, voilà mon niveau de malaise.

5 commentaires sur « Mon avis sur « Une fille de perdue c’est une fille de perdue » de Claire Renaud »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s