Dans le jardin de l’ogre – Leïla Slimani

dans le jardin de l'ogre avisDans le jardin de l’ogre

Leïla Slimani

Edition : Folio

Genre : Contemporain

Pages : 228.

 

inclassable

 

Quatrième de couverture :

«Une semaine qu’elle tient. Une semaine qu’elle n’a pas cédé. Adèle a été sage. En quatre jours, elle a couru trente-deux kilomètres. Elle est allée de Pigalle aux Champs-Élysées, du musée d’Orsay à Bercy. Elle a couru le matin sur les quais déserts. La nuit, sur le boulevard Rochechouart et la place de Clichy. Elle n’a pas bu d’alcool et elle s’est couchée tôt. Mais cette nuit, elle en a rêvé et n’a pas pu se rendormir. Un rêve moite, interminable, qui s’est introduit en elle comme un souffle d’air chaud. Adèle ne peut plus penser qu’à ça. Elle se lève, boit un café très fort dans la maison endormie. Debout dans la cuisine, elle se balance d’un pied sur l’autre. Elle fume une cigarette. Sous la douche, elle a envie de se griffer, de se déchirer le corps en deux. Elle cogne son front contre le mur. Elle veut qu’on la saisisse, qu’on lui brise le crâne contre la vitre. Dès qu’elle ferme les yeux, elle entend les bruits, les soupirs, les hurlements, les coups. Un homme nu qui halète, une femme qui jouit. Elle voudrait n’être qu’un objet au milieu d’une horde, être dévorée, sucée, avalée tout entière. Qu’on lui pince les seins, qu’on lui morde le ventre. Elle veut être une poupée dans le jardin de l’ogre.»

 

Avis :

Ca faisait un moment que j’avais vu ce livre et qu’il m’intriguait. C’est un roman très particulier, qui n’a plus à faire ses preuves. Leïla Slimani est devenue une auteure incontournable et il me tardait de découvrir l’un de ses romans. Et entre nous, elle est pas magnifique cette édition ?

Dès le début on est percutés par ses mots, son style. C’est froid, tranchant. Il y a une sorte de rythme indéniable. Une bien belle plume qu’il me tarde déjà de relire avec « Chanson Douce ».

C’est une histoire que je ne peux pas qualifier de bonne ou mauvaise lecture. On suit Adèle qui a une sorte d’addiction. Elle ne peut pas s’empêcher d’avoir des relations sexuelles. Peu importe que ce soit le mari d’une amie ou un inconnu. Le roman est glacial, je ne pouvais m’empêcher d’être peinée pour Adèle.

On a envie de l’aider, on a envie qu’elle s’en sorte. Mais elle est plongée dans cette spirale et elle n’a personne pour l’aider. Il y a un côté glauque et malsain mais en même temps terriblement humain. 

Il se lit vite. Il est court et bien découpé. Un condensé qui met mal à l’aise et ne laissera personne indifférent. Le petit bémol pour moi c’est la fin, que j’ai trouvé trop ouverte. Il me manque une morale, un indice, quelque chose.

En bref, j’ai adoré le style. Le sujet est déroutant et j’ai du mal à avoir un avis « bon » ou « mauvais ». Je déplore seulement une fin trop ouverte pour moi.

• • •

Un moment dans la capitale à travers les yeux d’un personnage atypique

13 commentaires sur « Dans le jardin de l’ogre – Leïla Slimani »

  1. De tous les livres de cette auteure, c’est vraiment celui que je préfère. Il est très sombre, percutant et laisse beaucoup à réfléchir. Je te rejoins sur la fin très ouverte par contre, mais je trouve que c’est en adhésion totale avec le reste du livre !
    Bref, j’ai vraiment aimé ton avis et c’est top de voir cet ouvrage encore lu ! 😍

    Aimé par 1 personne

    1. Je verrais avec « Chanson Douce » lequel je préfère 🙂
      Oh merci beaucoup ! Avec cette édition c’était le moment de craquer 😀

      J'aime

  2. Ça m’encourage encore plus à le lire !
    J’avais bien aimé « Chanson douce » et j’espère que tu apprécieras aussi – de ce que tu en dis de « Dans le jardin de l’ogre », l’écriture dit être similaire. En revanche, la fin est là aussi ouverte, en quelque sorte 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s