Captive in the Dark, tome 1 – C. J. Roberts

captive in the darkCaptive in the Dark, tome 1

C. J. Roberts

Traduction : Paule duverger

Genre : Dark Romance

Pages : 276.

 

inclassable

ATTENTION, ce livre contient des scènes potentiellement choquantes. Si vous êtes trop sensible je ne vous le conseille pas.

Quatrième de couverture : 

La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son « arme » doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera.
La fille qu’il surveille de l’autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proies habituelles. Elle n’est pas consentante, elle n’est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée…Elle sera sa conquête.
Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible ?

 

Avis :

J’avais ce livre depuis très longtemps en ebook. Sur un coup de tête j’ai décidé de me lancer. Je l’avais vu plusieurs fois passé, et il m’intéressait depuis longtemps. Mais j’attendais d’être vraiment prête pour le lire car c’est le genre de roman qui vous marque au fer rouge.

Evidemment le sujet du roman est difficile et atypique. Le marché des esclave sexuels est déjà un sujet particulier, mais suivre le « dressage » de l’une d’entre elles est déchirant. Je ne conseille vraiment pas ce livre à tout le monde parce qu’il nous bouscule.

Il m’a mise vraiment très mal à l’aise. Pourtant ça arrive peu souvent. L’auteure joue sur des codes familiers de la new romance, dans un contexte glauque et gênant. On se retrouve plongé au coeur du quotidien de cette fille qui se fait kidnapper, et c’est le début du cauchemar. Ce huis clos est angoissant, prenant et bouleversant.

L’auteure réussit à rendre ses personnages vivants et réels. Elle nous coince dans cette ambiguïté de ce qu’ils ressentent et nous met dans une position inconfortable. On alterne parfois la vision entre la fille et son ravisseur. On comprend leur psychologie et c’est ce qui rend les choses plus malsaines encore.

J’ai dévoré ce livre en deux jours à peine. Je me suis plongée dans l’intrigue et j’ai vraiment besoin de lire la suite. Je vais encore passer un moment affreux en compagnie de ces personnages mais j’ai besoin de savoir ce qui va se passer.

En bref, je ne peux pas dire que c’est un coup de coeur puisque l’intrigue est trop malsaine. Il hérite donc du titre d’inclassable mais il m’a boulversé de façon indélébile.

• • •

Moi, qui m’imagine sauver cette pauvre fille :

5 commentaires sur « Captive in the Dark, tome 1 – C. J. Roberts »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s