La Cave – Natasha Preston

La Cave

Natasha Preston

Traduction : Axelle Demoulin et Nicolas Ancion

Genre : Drame / Young Adult

Pages : 397.

 

inclassable

 

Quatrième de couverture :

Trèfle, un homme à la folie maniaque et meurtrière, séquestre Rose, Iris et Violette, trois filles, dans sa cave. Un jour, Summer croise la route de cet homme et ne rentre pas chez elle : il l’enferme dans sa cave et la rebaptise Lilas. Mais contrairement aux autres, Lilas ne compte pas accepter son sort jusqu’à faner.

 

Avis :

Ce livre a traîné pas mal de temps dans ma PAL. Pourtant j’avais très envie de le découvrir. Il retrace l’histoire dont on a tous cauchemardé une fois : se faire enlever et séquestrer par un malade dans une cave.

J’étais très curieuse de savoir comment l’auteure avait abordé le sujet. Autant vous le dire tout de suite : elle ne nous épargne pas une seconde. L’ambiance est pesante, angoissante et lourde. J’étais totalement stressée tout au long de ma lecture.

Ce livre vous prends aux tripes. Cette véritable course contre la montre pour sauver Summer des griffes de Trèfle est prenante. Dire que ce livre est addictif est un euphémisme. J’ai failli, à plusieurs reprises, lire la fin pour mettre fin à mon supplice alors que j’ai horreur du spoil habituellement.

Ce côté anxiogène est accentué par la façon d’écrire de Natasha Preston. Elle nous plonge au coeur de la psychologie de ses personnages. On alterne les points de vues entre Summer, son petit ami et Trèfle, le kidnappeur.

J’ai dévoré ce livre même s’il m’a plongé dans l’angoisse. J’avais réellement l’estomac tordu en lisant. *début spoiler* Je n’aurais pas supporté une fin horrible. J’avais besoin de ce happy ending et vous n’imaginez même pas comment j’étais soulagée par cette fin ! *fin spoiler*

Je conseille ce livre à tout ceux qui sont tentés de le découvrir MAIS qui ont le coeur accroché. Ce livre m’a vraiment touché de manière indélébile.

En bref, au vu du sujet abordé et du thème je ne peux pas dire que c’est un coup de coeur. Il hérite donc de la mention très rare « d’inclassable ». Si vous avez le courage de lire cette histoire, je ne peux que vous la conseiller. J’ai rarement été aussi ébranlée par un livre.

• • •

Ma tête tout le long de ma lecture :

3 commentaires sur « La Cave – Natasha Preston »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s