The book of Ivy, tome 1 – Amy Engel

The Book Of Ivythe-book-of-ivy-tome-1-lumen-editions

De Amy Engel

Genre : Dystopie

Note : 18/20

Pages : Lu en format numérique

Quatrième de couverture :

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

 

Avis :

Un livre qui a fait énormément de bruit sur la blogosphère et qui m’a tout de suite tentée. Je me suis lancée dans cette lecture en faisant uniquement confiance aux avis que j’avais lus, sans avoir lu la quatrième de couverture (qui en dit parfois trop à mon goût). Mais j’avais très peur d’être déçue, et ce fut loin d’être le cas.

Un roman qui m’a captivée du début à la fin, lu en seulement trois fois. Une fois qu’on se lance dans cette lecture il est très difficile de s’arrêter. On est plongé dans l’univers d’Ivy : un monde où la troisième guerre mondiale a ravagé le monde. Son monde est limité par des barrières derrière lesquelles seul les personnes ayant commis des crimes sont expulsées. Pour maintenir l’ordre et la paix les mariages sont arrangés. C’est ainsi qu’Ivy doit épouser Bishop, le fils du président à seulement 16 ans. Pourtant Ivy sait qu’elle va devoir le tuer.

Le personnage d’Ivy est vraiment attachant. On vit l’histoire à travers ses yeux et c’est une jeune fille pleine d’émotions et de questionnements. Mais ça ne la rend pas pour autant pénible. Elle est courageuse face aux situations qu’elle doit affronter. Sa famille nous apparait d’abord comme unie mais on se rend vite compte qu’ils sont très manipulateurs. Bishop est aussi attachant qu’Ivy. On est vite plongé au coeur de leur vie de couple marié alors qu’ils sont inconnus.

L’histoire est vraiment prenante, au fur et à mesure que le temps passe. Le monde dystopique présenté n’est pas vraiment original. Pourtant on se prend vraiment au jeu de la tension qui monte petit à petit.

Les femmes doivent rester à la maison pendant que les hommes travaillent. Une partie qui m’a horripilée dès le début. Les mariages arrangés sont très difficiles à comprendre, surtout quand, dans notre monde actuel, on a le choix. On comprend très bien pourquoi Ivy veut changer cela.

Mais certains personnages du roman expliquent leurs points de vue de façon très ouverte ce qui permet de comprendre le pour et le contre. Même si on ne peut s’imaginer vivre parmi eux.

Pour conclure des personnages attachants et une histoire addictive. Une dystopie qui frôle le coup de coeur pour moi, et qui me donne vraiment très envie de lire le second tome !

• • 

Intrigue : +++++

Personnages : +++++

Ecriture : +++++

6 commentaires sur « The book of Ivy, tome 1 – Amy Engel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s